Avec son programme de politique générale 2018-2024, la majorité Ecolo-PS a lancé l’opération « Une naissance, un arbre » consistant à offrir un arbre à chaque famille montoise à l’occasion de la naissance d’un enfant.

Cette opération permet de verdir et d’arborer notre commune, de redéployer la nature, de lutter contre les îlots de chaleur ou encore de favoriser la biodiversité. Sachant qu’à Mons, il y a environ 1000 naissances chaque année, l’opération « Une naissance, un arbre » peut avoir un impact considérable sur notre environnement.

A travers l’interpellation qu’il déposera au Conseil Communal de ce mardi 15 décembre, notre Conseiller communal, Vincent Crépin, souhaite interroger deux cas de figure particuliers.

Le premier concerne les familles qui ne disposent pas de jardin. En effet, certain(e)s Montois(es) vivent en appartement ou dans une maison qui ne dispose pas d’espace extérieur permettant de planter un arbre. D’autres encore disposent d’un jardin mais ne souhaitent peut-être pas y planter un arbre. Afin que ces familles bénéficient de l’opération « Une naissance, un arbre », la Ville de Mons pourrait leur proposer de planter l’arbre de leur enfant dans un parc public. Et à l’instar d’autres communes wallonnes, Mons pourrait, avec l’accord des parents et en respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), placer un panneau de bienvenue au nom du nouveau montois au pied de l’arbre.

Le second concerne les familles qui adoptent un enfant. Pour de multiples raisons, certains parents recourent à l’adoption pour avoir un enfant et former une famille : les couples qui rencontrent des problèmes de stérilité, les couples homosexuels ou encore les personnes seules qui désirent fonder une famille. Bien qu’une adoption ne soit pas une naissance au sens littéral du terme, chaque adoption représente bien un nouveau Montois ou une nouvelle Montoise à accueillir sur notre territoire.

L’objectif de cette interpellation est donc d’amplifier l’impact de l’opération « Une naissance, un arbre » tout en la rendant plus inclusive.

Vincent Crépin

Vincent Crépin

Conseiller communal

Share This