Lors du Conseil Communal de ce mardi 15 décembre, Vincent Crépin, Conseiller communal Ecolo, déposera une interpellation visant à développer une plateforme d’achat en ligne 100% locale. Cette vitrine des commerces montois serait un réel soutien aux achats locaux.

Ces dernières années, le phénomène du e-commerce n’a fait que prendre de l’ampleur. De plus en plus de consommateurs effectuent des achats en ligne. En Belgique, 6 belges sur 10 ont effectué au moins un achat en ligne au cours de l’année 2018. En 2019, le e-commerce représentait 20% des achats des belges. D’ici 2040, certains estiment que 95% des achats seront effectués en ligne.

Depuis quelques années, les achats locaux ont eux aussi la cote. Les consommateurs qui sont attentifs à la provenance des produits, à leur qualité ou encore à la juste rémunération du producteur sont de plus en plus nombreux. Aujourd’hui, 4 belges sur 10 estiment qu’acheter local est un acte en faveur de l’environnement. Et 34% des consommateurs belges privilégient les produits fabriqués dans leur région.

Les commerces de notre commune ont compris l’intérêt des consommateurs pour les achats en ligne et les produits locaux. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à se doter de sites internet permettant de présenter leurs produits et de les commander en ligne. Mais seuls, ils ne peuvent pas concurrencer les grands sites de e-commerce avec leurs millions de références et leurs facilités de commande et de livraison.

L’idéal serait de mutualiser les forces avec un site d’achat en ligne 100% montois regroupant l’ensemble des commerçants de notre commune qui le souhaitent afin de leur offrir une vitrine et un accès au e-commerce. Ce serait ainsi une manière de toucher toutes celles et ceux qui aimeraient faire vivre nos commerces locaux mais en ont rarement la possibilité pour une question de lieu et d’horaires de travail notamment.

En quelques sortes, ce site du e-commerce montois pourrait être, toutes proportions gardées, un « Amazon local » et ainsi proposer une belle alternative aux sites d’achat en ligne les plus connus. Une manière de mettre les technologies au service du commerce local, de l’artisanat, du circuit-court et du dynamisme de notre centre-ville.

Vincent Crépin

Vincent Crépin

Conseiller communal

Share This