La Ville de Mons a remis, en cette fin d’année 2020, plusieurs avis négatifs sur des demandes de permis pour des champs photovoltaïques à Nimy, Maisières et Saint-Denis. Ce refus est motivé par des critères environnementaux et de mobilité mais aussi par l’inadéquation des projets aux parcelles ambitionnées.

Un autre élément motivant ces refus est le type de procédure choisie par le demandeur. Les demandes ont effectivement été introduites sous forme d’un permis d’urbanisme et non d’un permis unique. Ce qui aurait impliqué une évaluation appropriée des incidences environnementales.

Il ne faut donc pas y voir une opposition au développement de cette énergie sur notre territoire. En effet, la transition énergétique reste l’un des objectifs prioritaires d’Ecolo au sein de la majorité montoise à travers différents axes d’intervention : il s’agit en priorité de réduire les consommations énergétiques du parc immobilier, de nous tourner vers des équipements électriques plus performants et enfin, d’assurer les besoins résiduels par des investissements dans les énergies renouvelables.

Il n’y a pas de technologie qui soit sans risque et sans impact. Toutefois, il faut savoir que la technologie photovoltaïque n’émet pas d’émissions atmosphériques et très peu de gaz à effet de serre. Le photovoltaïque doit donc faire partie d’un mix énergétique.

Nous avons cependant à cœur un développement cohérent du secteur photovoltaïque à l’échelle locale, tout comme cela s’est structuré autour du cadre de référence éolien mis en place en novembre 2019. La majorité montoise définira ainsi prochainement ses intentions de façon claire par rapport au secteur afin de préciser les affectations au plan de secteur à privilégier et de mettre en place des mesures adaptées pour éviter, réduire et, lorsque c’est nécessaire et possible, compenser les impacts négatifs significatifs sur l’environnement.

 

Catherine Marneffe

Catherine Marneffe

Échevine de la Transition écologique, de la Biodiversité, de l’Énergie-climat et des Marchés publics

Share This