REFLEXION PLUSIEURS FOIS ENTENDUE…

Oui, c’est vrai ! Et en même temps complètement faux.

Vrai parce qu’en un an, il n’est pas possible de tout « chambouler ».

En démocratie, les règles de gouvernance sont ainsi faites que pour pouvoir bouger, il faut se concerter avec le ou les partenaires, établir un budget annuel ou pluriannuel, le faire voter par le conseil communal, établir des cahiers de charge, faire des appels d’offres, attribuer des marchés et enfin, concrétiser : achats de matériels, travaux etc…

Pourtant, la réflexion en titre est complètement fausse parce que la politique du « gouvernement de la commune », appelé Collège, c’est dans le budget qu’on peut la juger. Si un projet est budgété, il sera réalisé, même s’il faut parfois se montrer patient comme expliqué ci-dessus. Mais là où il n’y a pas de budget, il n’y a pas de projet non plus.

Voilà pourquoi, nous vous invitons, vous, citoyen lecteur et électeur, à regarder les quelques images qui suivent.

Tout d’abord, pour couper court aux rumeurs type « fake news » : budget en équilibre sans augmentation de la fiscalité.

Ensuite, parce que nous ne voulons pas qu’une fois les élections passées, vous n’ayez plus droit à la parole, on reste à l’écoute de vos projets

 

Et de toute façon, nous savons bien – c’est tout simplement logique – que votre cadre de vie est une préoccupation essentielle,

dont la propreté, souci majeur, aussi aux yeux des Ecolos

Et tout ça, pas seulement pour Mons-Centre, comme on l’a souvent entendu reprocher auparavant

Mais vous resteriez sur votre faim (et nous aussi !), si vous ne trouviez pas tout un panel de mesures qui représentent le coeur du message Ecolo : environnement, énergie, mobilité

Il y en a beaucoup. Et beaucoup sont nouvelles

Alors, vous avez toujours l’impression que rien ne change, que rien ne va changer ?

Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Et félicitations : oui, ça prend du temps d’être citoyen informé !

Share This