Le Collège communal s’oppose à l’implantation de l’antenne télénet à Ghlin

Le Collège communal de la Ville de Mons a décidé de remettre un avis défavorable quant à la demande de permis d’urbanisme introduite par Télénet pour la construction d’un relais de télécommunication à Ghlin. Suite aux avis remis par les services techniques mais surtout aux remarques émises par les citoyens à l’issue de l’enquête publique qui s’est clôturée il y a quelques jours, le Collège s’oppose à l’installation du pylone haut de 30 mètres dans une zone d’habitat. Il estime, en effet, que d’autres emplacements seraient plus opportuns et moins impactant pour les riverains.

La position du Collège sera transmise au Fonctionnaire délégué du Service Public de Wallonie qui devra examiner la demande. Ce n’est pas la première fois que la Ville remet un avis défavorable pour ce type de demande qui provoque, souvent, une mobilisation importante de la part des riverains.

Pour le projet de Ghlin, qui prévoit un pylone de 30 mètres de hauteur contenant 2x3 antennes, une pétition a même circulé, réunissant plusieurs centaines de signatures de riverains. En effet, ils ont exprimé plusieurs craintes quant à l’installation d’une telle structure dans leur quartier résidentiel. La zone envisagée est effectivement très proche des habitations (entre 25 et 50 mètres) et sert de zone tampon entre la rue de la Garenne et la route de Wallonie. Le Collège a décidé d’appuyer la voix des citoyens en remettant un avis défavorable afin que le paysage bâti environnant ne soit pas impacté et que la quiétude du quartier soit préservée.

L’avis défavorable est également motivé par l’existence d’autres antennes à proximité et le souhait du Collège d’appliquer le principe du regroupement des opérateurs afin de minimiser les conséquences pour les riverains. La zone ciblée par le requérant n’étant pas la seule possibilité, il sera invité à mutualiser son projet pour proposer une nouvelle offre à la population.

Share This