Le glanage est une pratique autorisée dans le code rural datant de 1886 qui indique que « Le glanage ne peut être pratiqué que par les vieillards, les infirmes, les femmes et les enfants âgés de moins de douze ans et seulement sur le territoire de leur commune, dans les champs non clos, entièrement dépouillés et vidés de leurs récoltes, et à partir du lever jusqu’au coucher du soleil, seulement à la main »

Lors du Conseil Communal du 12 novembre 2019, nos conseillers communaux Cécile Blondeau et Vincent Crépin, ont déposé une motion visant à remettre en lumière cette pratique d’antan de moins en moins pratiquée. Celle-ci fut votée à l’unanimité !

Il faut savoir que près de 10% des récoltes de carottes, oignons, pommes de terre et autres fruits et légumes échappent aux machines qui passent sur les champs. La pratique du glanage permet donc de récupérer cette manne alimentaire perdue, de diminuer le gaspillage alimentaire, de répondre en partie au défi de la précarité alimentaire, de diminuer les déchets produits par les maraîchers ou encore de “nettoyer” les champs.

La presse en parle :

https://www.dhnet.be/regions/mons/mons-ecolo-veut-remettre-le-glanage-au-gout-du-jour-5dc67ff59978e272f9af54fe

https://laprovince.sudinfo.be/472165/article/2019-11-14/mons-profitez-des-legumes-gratuits-sur-les-champs-et-marches

Retrouvez ici le texte complet de la motion.

Vincent Crépin – Conseiller communal

Cécile Blondeau – Conseillère communale

Share This