Les politiques à l’égard du centre de Mons sont exclusivement tournés vers les chalands ou les touristes. Les Montois·e·s du centre doivent être partie prenante des décisions de leur lieu de vie. Il ne s’agit évidemment pas de nier l’importance économique et culturelle du centre mais de penser aussi la ville pour ses habitant·e·s.

Le piétonnier doit retrouver une dynamique commerciale mais aussi culturelle et résidentielle.
Y retrouver plus de logements renforcera son attractivité mais aussi sa convivialité. Plus de logements permettra également d’améliorer la sécurité en évitant qu’il soit mort après 18h.

Il s’agira par ailleurs d’étendre la partie piétonne de notre ville depuis la grand place de Mons pour donner aux Montois·e·s l’envie de se déplacer en ville dans un espace de qualité.

Share This