Aujourd’hui, les habitant·e·s de Mons ne connaissent plus leur agent de quartier et peuvent avoir des difficultés à entrer en contact avec nos forces de police. Pensons aux commissariats de proximité qui ne sont pas ouverts en soirée, comme celui de la gare alors que c’est le soir que les problèmes sont les plus criants. Par ailleurs, notre zone de police souffre d’un manque d’effectifs du à sa faible attractivité. Il est temps d’agir !

Les horaires d’ouverture des commissariats de proximité seront adaptés afin de mieux coller à la réalité des besoins, et le commissariat central sera ouvert 24h/24 pour pouvoir assurer un dépôt de plainte à toute heure.

Concernant l’attractivité de la zone de police, des efforts seront faits au niveau des bâtiments des commissariats décentralisés et de l’équipement.

Share This